Cet atlas, disponible en français et en arabe, donne une présentation synthétique des mécanismes de la résilience agro pastorale au Guidimakha, région du sud-est de la Mauritanie frontalière du Sénégal et du Mali. Il questionne parallèlement les stratégies de sécurisation de l’alimentation dans cette région sahélienne.

    Tout en insistant sur la diversité et les contrastes des situations rencontrées dans ce territoire, notre analyse met à jour quatre tendances dans les systèmes considérés sur la période 1960-2020 : 1- l’intensification en capitaux des systèmes d’élevage, socle de la résilience de nombreuses familles, 2- le recul relatif de la céréaliculture en sec, qui joue désormais un rôle secondaire dans l’alimentation mais conserve un rôle socio-foncier stratégique, 3- la déconnexion entre niveau de sécurité alimentaire et production locale de céréales et 4- la diversification économique. Ces tendances apparaissent autant déterminées par les choix politiques de la Mauritanie, que par l’évolution des modes de vie et des aspirations des Guidimakhankés ou les changements pédoclimatiques.

    C’est donc par la combinaison de multiples activités que les familles du Guidimakha parviennent, avec des degrés divers de réussite, à sécuriser leur alimentation et à accomplir leur projet de vie. Les complémentarités et les synergies entre agriculture et élevage sont bien réelles. Mais il faut également considérer la part conséquente et croissante de « l’extra agro pastoral » dans l’économie de la région, développement que l’on doit largement à la mobilité de certains actifs, à leur capacité à circuler.

    Loin d’être un marqueur de crise, les mobilités humaines apparaissent au fondement de la résilience du système alimentaire régional.

    Pour voir l'atlas en français, CLIQUEZ ICI

    Pour voir l'atlas en arabe, CLIQUEZ ICI


    Le RIMRAP (Renforcement Institutionnel en Mauritanie pour la Résilience Agricole et Pastorale) est un programme financé par l’Union Européenne qui qui s’inscrit au 11ème FED en Mauritanie dans le 1er secteur de concentration : La Sécurité Alimentaire & Nutritionnelle et l’Agriculture Durable (SANAD). Le RIMRAP s’étend sur 5 ans, entre 2016 et 2020.


    Page 1 sur 6

    copyright © 2021 Sahelink - Communauté numérique sur le developpement local au Sahel. Realisé par Numuke