Agriculture, élevage et alimentation

    La valorisation de la filière patate-douce

    La valorisation de la patate douce dans la région du Gorgol, Outils et méthodes du développement local, Grdr 2014

    Dans les communes rurales de Foum Gleita et de Lexeiba (région du Gorgol, Mauritanie), la culture de la patate douce est la deuxième source de revenus des ménages.

    Cet aliment de grande valeur nutritive est plébiscité sur le marché local. Cependant, les producteurs, majoritairement de petits exploitants, sont confrontés à des difficultés d’écoulement liées à l’enclavement de la zone (jusqu’à 50% de pertes post-récolte), et la production locale ne répond qu’à 25% des besoins en milieu urbain (ville de Kaédi). Face à ces enjeux, le Grdr, en partenariat avec l’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG) et l’Association Mauritanienne pour l’Auto-développement (AMAD), a lancé en 2012 un projet innovant de structuration de la filière et de transformation de la patate douce. Une initiative qui permet d’améliorer les conditions de stockage et de conservation tout en assurant un revenu minimum aux producteurs. Cette fiche retrace les différentes étapes de la mise en œuvre du plan de renforcement de la filière patate douce.

    Valorisation filiere patate douce


    copyright © 2019 Sahelink - Communauté numérique sur le developpement local au Sahel. Realisé par Vision D' IKA